La bibliothèque et les animations sont destinées à toutes les personnes qui gravitent autour de votre établissement : patient·es ou résident·es et leurs familles, soignant·es et tous les personnels.

Cette page s’adresse à vous, si vous êtes concerné·e par la mise en place d’une offre de lecture au sein de votre établissement (que vous soyez animateur ou animatrice, cadre de santé, chargé·e de la mise en œuvre des actions culturelles ou responsable d’un établissement de santé).

Il n’y a pas de « petits » projets. Toutes les propositions, quelle que soit leur ampleur, bénéficieront à des publics qui en ont vraiment besoin.

QU’EST-CE QU’UNE OFFRE DE LECTURE DE QUALITÉ ?

  • Une sélection de documents (livres, livres audio, DVD, ressources numériques…), établie par des professionnel·les des bibliothèques ;

  • représentative de l’ensemble des connaissances, des courants d’opinion et des productions éditoriales ;

  • répondant aux centres d’intérêt de tous et toutes, et respectant la liberté de choix de chacun·e ;

  • disponible si possible dans un espace dédié (la bibliothèque), mais aussi dans les espaces collectifs et les chambres, les salles de repos du personnel…

  • renouvelée régulièrement (au moins 10 % des collections par an),

  • faisant l’objet d’un accompagnement sous forme d’actions de médiation et d’actions culturelles par les bibliothécaires.

INDIVIDUELLE OU PARTAGÉE, LA LECTURE EST UNE ACTIVITÉ ACCESSIBLE À TOUS

Quels que soient les pathologies, le handicap ou l’état de fatigue, il existe des dispositifs de lecture conçus pour que la lecture soit une activité accessible à tous et toutes.

À celles et ceux qui ne peuvent lire seul·es, l’animateur·trice ou la personne chargée de la bibliothèque peut ainsi proposer des lectures à voix haute, des histoires contées, des rencontres avec des auteurs et des autrices, des échanges et débats entre lecteurs et lectrices… Les propositions sont variées et doivent, bien entendu, être adaptées au contexte de votre établissement.

Pour celles et ceux qui préfèrent lire individuellement, seront mis à disposition des ouvrages adaptés ou des matériels d’aide à la lecture. Ces dispositifs sont généralement disponibles en bibliothèques publiques. Pour soutenir le développement de la lecture en établissements de santé, le Centre national du livre (CNL) a mis en place une aide spécifique permettant aux bibliothèques publiques et associatives de les acquérir. Pour en savoir plus, reportez-vous à l’onglet Financements de cette boîte à outils.

Quelques exemples de livres adaptés ou de matériels pouvant être proposés :

  • Pour les personnes âgées ou les personnes dont l’état de fatigue ne permet pas la concentration nécessaire à la lecture :

    • des livres audio ;
    • des livres en « grands » caractères…
  • Pour les publics mal-voyants ou non-voyants, la bibliothèque propose :

    • des ouvrages imprimés en « grands caractères » ;
    • des livres audio ;
    • du matériel adapté : lecteurs Victor Stratus, transcripteurs en braille pour les non-voyants…
  • Pour les publics en situation de handicap mental :

    • des ouvrages rédigés en Facile à lire et à comprendre (FALC), bien que l’offre éditoriale soit encore réduite à quelques titres. Pour en savoir plus sur le FALC, lire notre article ;
    • des livres et albums sans texte ;
    • des kamishibaï pour une lecture à haute voix en interaction avec les patient·es…
  • Pour les personnes qui n’ont jamais vraiment maîtrisé la lecture ou qui ont désappris à lire : les espaces « Facile à lire » proposent des ouvrages sélectionnés sur des critères d’accessibilité et de lisibilité dans la production éditoriale courante. Ces ouvrages font l’objet d’une valorisation et d’un accompagnement par les bibliothécaires. Pour en savoir plus sur le dispositif « Facile à lire », lire notre article.

  • Pour les publics non-francophones : des collections en Français langue étrangère (FLE) ou des livres en langues étrangères (par exemple, à emprunter dans le cadre d’un partenariat, à la bibliothèque municipale ou à la bibliothèque départementale), ou encore des ouvrages du dispositif Facile à lire.

ANIMATIONS, ACTIVITÉS… L’ACTION CULTURELLE : UN OUTIL INDISPENSABLE

Une offre de lecture ne peut être envisagée sans être accompagnée par des animations (également désignées sous les termes activités, médiation ou encore actions culturelles).

L’action culturelle autour du livre et de la lecture est un outil indispensable pour valoriser l’ensemble des documents de la bibliothèque et les rendre accessibles à tous. La personne chargée de la bibliothèque est en effet un passeur entre les documents (livres, presse, DVD, CD de musique, jeux, sur supports physique ou numérique) et le lecteur ou la lectrice. En partant de ses centres d’intérêt, la personne chargée de la bibliothèque s’efforce de susciter la curiosité en proposant des parcours de découverte des œuvres, au-delà des classiques conseils de lecture, lectures à voix haute, ou rencontres avec des auteurs et autrices. Des propositions telles que spectacles, concerts, ateliers d’écriture ou d’illustration, jeux, conférences suivies d’échanges et de débats… peuvent également être organisées et proposer une ouverture vers d’autres champs culturels.

Quelques remarques qui concernent tous les types d’établissements de santé :

  • Ces animations peuvent être proposées à de petits groupes de personnes volontaires parmi les patient·es/résident·es, leurs proches, le personnel de l’établissement.
  • Elles peuvent intéresser les publics lecteurs comme non-lecteurs.
  • Par le partage d’un moment convivial, elles sont l’occasion d’enrichir les relations entre patient·es/résident·es et personnel de l’établissement.

Ces animations peuvent être menées à un rythme régulier :

  • Par les personnes chargées de l’offre de lecture, par exemple sous forme de déambulation dans les halls et les espaces d’attente avec distribution de textes courts, distribution de poèmes, lectures à voix haute, contes au chevet des patient·es ou en petits groupes dans un service, voire animation d’un club de lecture, comme par exemple le club des lecteurs Liradebré  de la médiathèque des enfants et du personnel de l’hôpital Robert-Debré à Paris.

  • Par un ou une artiste : auteur ou autrice, illustrateur ou illustratrice, conteur ou conteuse, comédien ou comédienne, musicien ou musicienne, etc., accueilli⋅e pour une intervention ponctuelle rémunérée, telle que dédicace, rencontre autour de l’œuvre, conférence, lecture à voix haute ou performance, atelier d’écriture ou atelier graphique, séance de contes, déambulation poétique ou séance de slam, exposition autour d’une œuvre, d’un auteur ou d’une autrice, d’un genre ou des travaux réalisés en ateliers, des jeux littéraires…

  • Sous forme événementielle, en lien avec la programmation de la bibliothèque, par exemple à l’occasion de festivals, expositions, salons du livre locaux ou d’événements culturels nationaux tels que Nuits de la lecture, Partir en livre, Année de la Bande dessinée, Journées du Patrimoine

  • Par un autre intervenant extérieur : une association de bénévoles, un écrivain public…

Ces actions de médiation impliquant un aspect relationnel fort, il est important que les personnes qui interviennent en établissements de santé soient doublement formées :

  • à la médiation : respect du libre choix du lecteur ou de la lectrice, bonne connaissance des collections pour pouvoir répondre à la demande…,
  • à l’environnement de santé et à la relation avec les patient·es : respect des règles sanitaires, discrétion…

Pour aller plus loin

>> Retrouver des exemples d’interventions d’auteurs et d’autrices dans la partie Initiatives de ce site.

>> Inviter une auteur ou une autrice : consulter notre fiche pratique : Rencontres, lectures publiques, débats, ateliers… à l’hôpital et en établissements médico-sociaux. Comment rémunérer une intervention d’auteur ? [pdf, 3 Mo], Fill – SGDL, 2021.