LA MÉDIATION EN CHAMBRE

En établissement de santé, il convient d’organiser le portage des ressources au chevet des patient·es en complément de l’accueil dans l’espace de lecture dédié quand il y en a un.

  • Chariot de livres dans les chambres des patient·es : petite bibliothèque ambulante issue des collections ou chariot multimédia

    • Comment ? Après accord de passage du ou de la responsable de service.
    • À quelle fréquence ? Rythme régulier (hebdomadaire ou plus).
    • Quoi ? Sélection en cohérence avec les attentes des patient·es du service et les durées d’hospitalisation.
    • Qui ? Bibliothécaire de l’établissement, du réseau de lecture publique ou bénévole formé·e.
    • Où ? Dans toutes les chambres d’un service quand la durée de séjour ou les pathologies le permettent.
  • Portage à la chambre du titre demandé par le ou la patient·e.

  • Portage et explication du fonctionnement d’outils de lecture adaptés avec leurs contenus : lecteurs CD/DVD, tablettes, liseuses, lecteurs multimédias de fichiers numériques pour personnes malvoyantes ou personnes âgées et fatiguées (Victor stratus), MP3…

ACTION CULTURELLE, TOUT EST POSSIBLE…

Les actions culturelles se sont multipliées ces dernières années dans les établissements de santé avec l’impulsion des conventions Culture/Santé depuis 1994 et des appels à projets des DRAC/ARS.

Avant de vous lancer, n’oubliez pas de :

  • faire un état des lieux des actions culturelles menées dans l’établissement de santé ;
  • cibler les services auprès desquels des actions sont possibles en fonction du temps d’hospitalisation, des pathologies… ;
  • déterminer les moyens financiers et humains disponibles.

Les actions culturelles autour du livre et de la lecture que vous organisez en bibliothèque municipale, intercommunale ou départementale peuvent être facilement organisées dans les établissements de santé. L’adoption d’une logique de programmation, à l’instar des autres événements culturels, apportera encore davantage de visibilité.

  • Lectures à voix haute ou performance.

  • Contes au chevet des patient·es ou en petits groupes dans un service.

  • Animation d’un club de lecture, comme par exemple le club des lecteurs Liradebré de la médiathèque des enfants et du personnel de l’hôpital Robert-Debré à Paris.

  • Accueil d’un auteur ou d’une autrice, d’un illustrateur ou d’une illustratrice pour une rencontre-dédicace.

  • Conférence (par exemple, cycle de conférences sur la science organisé à l’hôpital Raymond-Poincaré à Paris : en savoir plus Bibliothèque dans la cité – Bpi)

  • Atelier d’écriture, atelier graphique.

  • Slam ou déambulation poétique.

  • Exposition.

  • Jeux littéraires…

Respecter les bonnes pratiques !

Toutes les actions de médiation ou d’action culturelle sont possibles à condition de respecter les points suivants :

  • Travailler en amont avec les services de soins pour connaître les contraintes respectives (horaires d’intervention, durée d’intervention, patient·es à ne pas déranger…) et ce qu’il est possible de faire ou non (par exemple : avant de proposer un goûter s’assurer que les régimes alimentaires des participant·es le permettent…).

  • Faire preuve de souplesse et d’adaptation pendant l’intervention (par exemple lors du déclenchement de l’alarme d’une perfusion qui nécessite l’intervention d’un·e soignant·e, ou face à la faible réactivité du public du fait de sa pathologie…).

  • La chambre est un lieu privé, le consentement de la personne à participer à une action autour du livre et de la lecture doit être explicite !

  • Quelle que soit la prestation, l’auteur ou l’autrice invité·e doit être rémunéré·e pour son travail. Pour en savoir plus sur les règles de rémunération des auteurs et autrices, consulter la page dédiée de cette boîte à outils.

INVITER UN AUTEUR OU UNE AUTRICE

Prévoir des actions en lien avec :

Pour mémoire, 30 % du temps de résidence d’un auteur doit être consacré à des interventions, soit auprès des scolaires, soit auprès des publics empêchés ou éloignés, dans le cadre de résidences financées par des fonds publics (État ou collectivités territoriales).

Rémunérer un auteur ou une autrice pour une intervention

Le décret n° 2020-1095 du 28 août 2020 relatif à la nature des activités et des revenus des artistes-auteurs définit la nature des activités artistiques pour lesquelles un auteur peut être rémunéré en droits d’auteur.

Afin de vous guider dans vos démarches, télécharger notre fiche pratique : Rencontres, lectures publiques, débats, ateliers… à l’hôpital et en établissements médico-sociaux. Comment rémunérer une intervention d’auteur ?  [pdf, 3 Mo], Fill – SGDL, 2021.